29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 07:13

 

Tout le monde a entendu parler de fourbure mais quelle est l'explication de son apparition et les mécanismes mis en jeu ?

 

On prendra l'exemple d'une fourbure suite à un changement brutal dans l'alimentation du cheval, un manque de lest et un excès de glucides fermentescibles (= sucres + amidon = indigestion céréalière ou herbe jeune lors de la mise au pré),...

 

Ce déséquilibre entraîne un changement de l'acidité dans le tube digestif et la mort des bactéries intestinales du cheval. Ces bactéries ont la particularité de posséder à leur surface des toxines. A la mort de la bactérie, ces toxines passent dans la circulation sanguine à travers de petites blessures dans la muqueuse intestinale provoquées justement par le changement d'acidité. Elles sont alors reconnues par le système immunitaire et provoquent une inflammation.

 

Voici donc, nos toxines qui voyagent dans tout le corps du cheval !

Et le sabot dans tout cela ?

 

La vascularisation est très importante en dessous de la phalange distale (la phalange du bout du membre soit l'os qui est dans le sabot). Lorsque le cheval marche, l'os va comprimer à chaque pas les vaisseaux sanguins et induire une remontée du sang vers le cœur. Le sabot fait donc office de cœur secondaire, contenant une grande quantité de sang et par là même de toxines.

 

Pour prendre une image, si l'os est votre pied et le sabot votre chaussure, c'est comme si vous aviez un coussin de sang dans la semelle. A chaque fois que vous posez le pied, le sang est propulsé vers le haut.

 

Les toxines s'accumulent produisant une inflammation qui dilate les vaisseaux et donc un élargissement des lamelles secondaires du sabot. Or, ces lamelles ont pour rôle de retenir par frottement la phalange distale au bout du pied.

 

Bref, la semelle enfle et votre pied se retrouve tout serré, la chaussure n'étant pas extensible. Même si le mécanisme est différent, les lamelles internes jouent le rôle des lacets : maintenir le pied à sa place dans la chaussure. Lorsque les lacets cassent sous la pression, le pied n'est plus maintenu. Inutile de dire que cela est extrêmement douloureux !

 

De la même façon, chez le cheval, après la dilatation des vaisseaux, cette contrainte ne s'exerce plus et l'os libéré (terme du syndicat des  « phalanges opprimées » !) va être tiré par le tendon du fléchisseur profond des doigts qui soulève l'arrière de la phalange. Bref, le cheval passe de la basket au talon aiguille.

 

L'os va donc basculer et racler l'intérieur du sabot (touche le fond mais creuse encore!), détruisant du même coup les vaisseaux sanguins. Ce « bain de sang » va entretenir la réaction inflammatoire et donc un retrait de plus en plus important de la phalange et de nouveaux dégâts.

 

Dans les cas les plus graves, l'os peut carrément percer le plancher du sabot.

 

Ce cercle vicieux est terriblement douloureux pour le cheval et ne se guérit pas. Au plus, on peut grâce à des anti-inflammatoires arrêter le processus où il en est mais si la bascule a eu lieu, rien ne permet plus de revenir à la situation normale.

 

Par-contre, la fourbure se prévient par un changement progressif dans l'alimentation et une alimentation équilibrée pour lui (manger-bouger, 5 fruits et légumes par jour, bla bla bla...).

  fourbure

Image extraite de l'alimentation du cheval de Roger Wolter

 

Francois

Partager cet article

Par l'équipe de techniques d'élevage Anne et Cat - dans Fourbure Cheval Poney Alimentation Vétérinaire

Outil De Recherche Par Mots

 

    L'amour des animaux,
la connaissance en prime
 

 

    3 auteurs , 3 points de vue,
    3 orientations différentes
 

 

    Docteur- Ingénieur en agronomie, nutritionniste équin, certifiée en éthologie et accompagnateur de tourisme équestre pour l’une,     auxiliaire vétérinaire et dresseur éducateur animalier pour la seconde, étudiant en pharmacie, certifié en reproduction canine pour le troisième.  

 

    Tous trois chroniqueurs pour le journal
    Le Cheval.
 

 

    Techniques d'élevage - le site  

 

    ombre11   

 

    1002 articles
publiés le 6 avril 2014

Créé le 24 décembre 2008
 

 

    Des articles techniques ou plus légers, quelques billets d’humeur, toujours écrits dans un langage simple et parfois     humoristique, sur l’élevage des animaux domestiques ou l’accueil momentané et les soins de base d’un animal sauvage en détresse  

 

L'expertise de l'équipe de Techniques d'élevage à travers des services personnalisés à petits prix !
 


Établissement de rations calculées pour votre cheval ou votre poney

35 euros par ration

analyse de la ration précédente, ajustements, calcul de la nouvelle ration, explications concises via un compte-rendu écrit, conseils personnalisés, suivi de la mise en place et de l'évolution, adaptation à vos besoins


DSCN4088.JPG


Apprendre à calculer une ration

240 euros par jour + frais de pension et d'hébergement si nécessaire

cours nutrition équine / maximum 10 personnes

 

Ombre cheval homme

 

 

Apprendre le travail en longe 

35 euros + prix du déplacement pour une séance pour remise au point et conseils personnalisés

forfait renouvelable 150 euros + prix des déplacements pour 5 séances pour apprentissage réel

 

Apprendre le travail en main

35 euros + prix du déplacement pour une séance de remise au point

forfait 150 euros + prix des déplacements pour 5 séances pour travail du cheval et apprentissage au cavalier, renouvellement si nécessaire

 

Débourrer, éduquer ou reprendre votre cheval ou votre poney

forfait renouvelable 150 euros + prix des déplacements pour 5 séances

 

Estimation du caractère et du savoir d'un cheval ou d'un poney

35 euros + prix du déplacement

 

marsupilami

 

Toute la science de Techniques d'élevage pour vous conseiller gratuitement !


Par mail : anneetcat@aol.com

Par téléphone : 02.40.49.26.40

-

Parutions et publications

Nos partenaires

Catégories D'articles Et Sujets

- Contact -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog