28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 06:14

 

Les poules de basse-cour sont généralement laissées libres de vagabonder et de chercher leur nourriture en picorant. Il est néanmoins nécessaire de leur apporter un complément. Mais lequel ?

 

La plupart du temps, aujourd’hui, les propriétaires achètent un aliment industriel " poules pondeuses " pour nourrir leurs animaux. Faut-il y voir un des effets de la publicité ? beaucoup n’envisagent même pas de faire autrement.

 

Une poule adulte a besoin d’environ 130 g d’aliments par jour. Les aliments complets préparés pour poule pondeuse associent le blé, l’orge, l’avoine et le maïs. S’ils sont de bonne qualité ils contiennent aussi du tourteau de soja et aucune autre forme de protéines (autres tourteaux, farine de poisson, luzerne, protéagineux…).

 

Ces aliments sont formulés pour des animaux en poulailler dont c’est le seul apport alimentaire.

 

Mais si vous avez des poules chez vous et qu’elles disposent d’espace, le problème est tout différent. Les poules consommeront de la verdure, des graines, des vers et des insectes. Cet apport de protéines animales est d’excellente qualité. Point n’est besoin alors d’en rajouter.

 

Poules fermières. Copyright : Anne KAEFFER, Nantes, 2010.

 

Oubliez donc l’alimentation industrielle et faites comme nos parents : donnez-leur du grain.

 

Parmi les céréales, le blé tendre est très couramment donné : sa teneur en énergie est bonne (3350 kcal d’EM = Énergie métabolisable) et sa richesse en protéines, quoique variable est supérieure à celle du maïs. On limite le blé entre 25 et 50 % de la ration. Vous pouvez donc distribuer entre 40 et 50 g de blé par jour et par poule sans risque en diminuant si vous voyez que la ration n’est pas totalement consommée ou que les poules grossissent trop.

 

L’autre céréale que l’on peut donner aux poules est le maïs. Il ne contient aucun facteur antinutritionnel et il est très digestible. Il apporte 3370 kcal d’EM. Il présente en outre l’avantage de donner une bonne couleur au jaune d’œuf et à la peau. On considère qu’il peut constituer à lui seul 80 % de la ration. Vous pouvez donc le proposer au même niveau que le blé sans aucun risque.

 

L’avoine contient des antienzymes et des béta-glucanes, deux facteurs anti-nutritionnels : pas plus de 20-30 g par jour pour un adulte, pas pour un jeune.

 

L’orge contient les mêmes facteurs anti-nutritionnels et des tanins. Cependant, il peut être distribué à raison de 20-30 g par jour pour un jeune et un peu plus pour un adulte.

 

Donc pour résumer, lorsque la saison s’y prête, que votre poule peut aller et venir à sa guise, a accès à l’herbe c'est-à-dire dans la plupart des régions la majeure partie de l’année, vous pouvez lui proposer entre 30 % et 60 % de sa ration par jour sous forme de céréales soit entre 20 et 40 g pour une poule de taille respectable (évidemment pour les poules naines, cela fait trop).

 

N’hésitez pas à compléter l’alimentation des poules avec les restes des repas ou des épluchures de légumes (laver les légumes avant de les éplucher). Elles apprécient généralement les pâtes ou le riz cuit, les légumes (surtout les broccolis !) et les fruits. Le plus simple est de leur proposer différentes choses et de voir ce qui leur plait car elles sont parfois difficiles. Évitez de leur donner des aliments salés, sucrés ou gras, des agrumes et de la viande.

 

Cat

 

 

Partager cet article

Par l'équipe de techniques d'élevage Anne et Cat - dans Oiseau Alimentation

Outil De Recherche Par Mots

 

    L'amour des animaux,
la connaissance en prime
 

 

    3 auteurs , 3 points de vue,
    3 orientations différentes
 

 

    Docteur- Ingénieur en agronomie, nutritionniste équin, certifiée en éthologie et accompagnateur de tourisme équestre pour l’une,     auxiliaire vétérinaire et dresseur éducateur animalier pour la seconde, étudiant en pharmacie, certifié en reproduction canine pour le troisième.  

 

    Tous trois chroniqueurs pour le journal
    Le Cheval.
 

 

    Techniques d'élevage - le site  

 

    ombre11   

 

    1002 articles
publiés le 6 avril 2014

Créé le 24 décembre 2008
 

 

    Des articles techniques ou plus légers, quelques billets d’humeur, toujours écrits dans un langage simple et parfois     humoristique, sur l’élevage des animaux domestiques ou l’accueil momentané et les soins de base d’un animal sauvage en détresse  

 

L'expertise de l'équipe de Techniques d'élevage à travers des services personnalisés à petits prix !
 


Établissement de rations calculées pour votre cheval ou votre poney

35 euros par ration

analyse de la ration précédente, ajustements, calcul de la nouvelle ration, explications concises via un compte-rendu écrit, conseils personnalisés, suivi de la mise en place et de l'évolution, adaptation à vos besoins


DSCN4088.JPG


Apprendre à calculer une ration

240 euros par jour + frais de pension et d'hébergement si nécessaire

cours nutrition équine / maximum 10 personnes

 

Ombre cheval homme

 

 

Apprendre le travail en longe 

35 euros + prix du déplacement pour une séance pour remise au point et conseils personnalisés

forfait renouvelable 150 euros + prix des déplacements pour 5 séances pour apprentissage réel

 

Apprendre le travail en main

35 euros + prix du déplacement pour une séance de remise au point

forfait 150 euros + prix des déplacements pour 5 séances pour travail du cheval et apprentissage au cavalier, renouvellement si nécessaire

 

Débourrer, éduquer ou reprendre votre cheval ou votre poney

forfait renouvelable 150 euros + prix des déplacements pour 5 séances

 

Estimation du caractère et du savoir d'un cheval ou d'un poney

35 euros + prix du déplacement

 

marsupilami

 

Toute la science de Techniques d'élevage pour vous conseiller gratuitement !


Par mail : anneetcat@aol.com

Par téléphone : 02.40.49.26.40

-

Parutions et publications

Nos partenaires

Catégories D'articles Et Sujets

- Contact -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog