10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 16:53

L’intramusculaire est une méthode d’injection très utilisée dans le monde animal. Comme pour les injections sous-cutanées, il faut vérifier l’état de la peau avant de piquer.


Les aiguilles pour les intramusculaires doivent être assez longues (0,5-1 pouce).

 

Les injections se font le plus souvent dans le muscle du cou (encolure pour les chevaux), la croupe est à éviter pour les animaux destinés à la consommation.

 

Tendre la peau fermement autour du futur point d’injection. Introduire sans hésiter l’aiguille avec un angle de 90°, un " coup de poignet " suffit le plus souvent (le mouvement est vif).

 

Chez les chevaux, on place d’abord l’aiguille seule en la piquant comme précédemment puis on ajuste la seringue sur l’aiguille. Si le cheval fait un mouvement même brusque au moment du piquage de l’aiguille, vous ne risquez pas de le voir partir avec la seringue, casser l’aiguille dans le muscle… Au pire des cas, l’aiguille tombera, au mieux, elle restera en place. Comme les opérations suivantes (mise en place de la seringue, injection, retrait de l’aiguille) sont rarement douloureux, l’opérateur et l’animal pourront les faire tranquillement.

 

Si on tire légèrement sur le piston et un peu de sang apparaît dans la seringue, retirer partiellement l’aiguille, changez d’orientation, enfoncez l’aiguille et aspirez à nouveau. Si du sang réapparaît dans la seringue (augmentation de la quantité initiale). Retirez l’aiguille, préparez une nouvelle seringue et piquez dans une autre zone (distante d’au moins 3 cm). Dans le cas contraire, vous pouvez injecter.

 

L’injection se fait lentement, soyez d’autant plus lent que le produit est visqueux, attendez quelques secondes à quelques minutes entre chaque pression. En laissant le temps au produit de diffuser dans le muscle, vous diminuez considérablement les douleurs de l’injection, alors ne soyez pas pressés ! Tenez la garde de l’aiguille durant l’injection, retirez l’aiguille en exerçant une pression sur la peau au niveau du point d’injection à l’aide d’un tampon imbibé d’antiseptique.

 

Vous pouvez masser le point d’injection mais si celle-ci a été assez lente, ce n’est pas la peine.

 

Astuce : Aspirez un volume d'air dans la seringue que vous injecterez dans le flacon avant d’extraire la solution, il vous sera alors plus facile de prendre le volume de liquide souhaité (moins de pression).


null
 

A bientôt

Anne

Partager cet article

Par l'équipe de techniques d'élevage Anne et Cat - dans Physio-pathologie Pharmacie

Outil De Recherche Par Mots Clés

Techniques d'élevage

 

Une source d'informations animalières gratuite et professionnelle rédigée par une équipe pluridisciplinaire. Une expertise au meilleur coût et en toute indépendance pour améliorer le bien-être de votre équidé, son alimentation et amener à une meilleure connaissance de celui-ci.
 
Qui sommes-nous ?
 
Hébergé par une entreprise familiale créée en 1995, Techniques d'élevage vous offre aujourd'hui plus de mille articles en accès libre sur cette page et des services payants personnalisés. 
 
Vous pouvez également nous retrouver en tant qu'experts, rédacteurs ou chroniqueurs dans différents journaux et supports et sur la plupart des réseaux sociaux.

 

Techniques d'élevage - le site

 

  

- Contact -